Ophelia: poème

fr-airshipOphelia (et ses multiples avatars, dont Ophelia de John Everett Millais reproduit ci-dessus) est un personnage de William Shakespeare qui me fascine.

Ophelia et les visions des artistes m’ont inspiré ce poème (en cours de traduction en anglais):

Elle flotte sur les eaux, pâle et mystérieuse,
Telle une douce Ophélie par l’amour brisée.
Un sourire qui gît sur ses lèvres perlées
Et sa chevelure mouillée, si ténébreuse,
Sont les uniques vestiges de sa beauté.

– Quel destin cruel l’a ainsi ravie au monde ?
Se demande l’artiste face à son tableau.
– Hamlet lui-même aurait-il guidé mon pinceau ?
Sa stupéfaction et sa peine sont profondes.
Il se perd dans les méandres de son cerveau…

Soudain un souvenir lui revient en mémoire.
Frappé d’horreur, il reconnaît la jeune femme :
Près de l’étang il a vu hier une pauvre âme,
Mais il n’a pas su remarquer son désespoir.

– Je comprends à présent, gémit-il, bien trop tard !

Advertisements

One thought on “Ophelia: poème

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s