Bibliothèques de Fiction Que Je Voudrais Visiter…

fr-airshipTranslated from here, in English

… grâce au Zeppelin Potentiel. D’ailleurs, je me dois d’orner mon manoir de rêve d’une magnifique bibliothèque.

10- La bibliothèque de China Sorrows – Skulduggery Pleasant (Skully Fournery en VF), Derek Landy, 2007-2014

Skulduggery Pleasant (Skully Fourbery pour les quatre tomes – sur neuf – parus en français) est une série de livres fantastiques pour la jeunesse que j’ai découverte il y a un an et demi grâce à une amie. Les personnages, dont China Sorrows (China Spleen en français) et les personnages principaux, Valkyrie et Skulduggery, vivent principalement vers Dublin, en Irlande. Les choix qu’ils vont devoir prendre vont changer leur vie à jamais. Certains moments sont magnifiques d’espoir ou au contraire d’horreur, à un point assez rare dans des romans marketés pour un public aussi jeune. China Sorrows est une “adepte” aux impressionnants pouvoirs qui collectionne des objets et surtout des livres. Dans le premier tome, sa bibliothèque est décrite comme gigantesque et labyrinthique.

9- La bibliothèque de la Belle et la Bête, Walt Disney, 1991

Quand j’étais petite, j’aimais vraiment beaucoup la Belle et la Bête et surtout les décors… La bibliothèque dont la Bête fait cadeau à Belle est assez merveilleuse : des escaliers en colimaçon, des étagères jusqu’au plafond, des fenêtres dignes d’une cathédrale, une cheminée et un dôme ! La lectrice que je suis ne peut que comprendre l’enthousiasme de Belle !

8- La bibliothèque du manoir de Casper, Brad Silberling, 1995

Quand j’avais dix ans, Casper était l’un de mes films préférés. J’aimais l’énorme manoir d’inspiration Art Nouveau, la bibliothèque avec les escaliers en métal et surtout un TRAIN fauteuil ! Sans oublier un gentil fantôme ! Il faut bien avouer que ça donne envie !

7- L’institut de New York dans La Cité des Ténèbres, Cassandra Clare, 2007-2014 et l’adaptation cinématographique The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres, Harald Zwart, 2013

La Cité des Ténèbres est une série de livres Fantasy Urbaine pour adolescents principalement située à New York. Je ne suis pas la plus grande admiratrice de l’adaptation cinématographique, mais ils ont réussi à créer un décor magnifique pour l’institut de New York des Chasseurs d’Ombres, surtout la bibliothèque : un cachet victorien qui s’additionne aux anges et à la magie. Les balustrades et les fenêtres sont très photogéniques et maintenant que j’y pense, il me faut ces vitrines d’exposition dans ma bibliothèque de rêve!

6- La bibliothèque de la douleur dans American McGee’s Alice, EA Games, 2001

(depuis 3:30)

American McGee’s Alice est un jeu incroyable, bien qu’assez ancien, à l’atmosphère digne du sombre Pays des Merveilles qu’il représente – et la musique est superbe. L’une des scènes dans la “Skool” ( Ekole ? ) est la “Library of Pain” (Bibliothèque de la douleur), où Alice doit trouver son chemin à travers de hauts rayons et des couloirs labyrinthiques. La bibliothèque finit dans un “vide” où flottent des piles de livres.

5- La bibliothèque du manoir de Grout dans Vampire the Masquerade Bloodlines, Troika Games, 2004

Quand j’ai découvert ce jeu, je suis tombée amoureuse du sombre Los Angeles qui en est le terrain. J’y ai joué au moins sept fois et chaque fois que je me déplaçais dans les ruelles glauques et les palais nocturnes j’avais l’impression d’être chez moi. Un de mes endroits préférés est le manoir de Grout, probablement grâce à l’impressionnante bibliothèque pseudo-victorienne qui accueille des livres, mais aussi des façons secrètes pour ouvrir des portes dans la manoir… (Ah oui, et puis des zombies. On ne peut pas tout avoir…)

4- La bibliothèque de Poudlard, Harry Potter, J. K. Rowling, 1997-2007, et les films, Warner Bros., 2001-2011

La bibliothèque de Poudlard a l’air chaleureuse et confortable, bien qu’un peu dangereuse aussi : elle est typiquement britannique, incroyablement belle, mais elle renferme des livres sur la magie – et des livres qui peuvent mordre. Le lieu de tournage choisi pour les films est la Bibliothèque Bodléienne, à Oxford. Bibliothèque qui est aussi un endroit privilégié dans Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness, regorgeant également de sorciers (et de vampires et de démons).

3- Scriptorium et bibliothèque du Nom de la Rose, Umberto Eco, 1980 et l’adaptation cinématographique, Jean-Jacques Annaud, 1986

Umberto Eco aurait écrit l’un des romans historiques les plus exacts au sujet de la vie académique des moines médiévaux (d’après James Campbell dans Bibliothèques, une histoire mondiale). Le scriptorium semble assez réaliste, mais la bibliothèque et la tour la protégeant m’ont époustouflée quand j’ai vu le film (oui, je l’ai vu avant de lire le livre – je recommande les deux). La tour est assez clairement inspirée par  Les Prisons Imaginaires du Piranèse.

La bibliothèque est un sombre dédale de livres bizarres. Quelqu’un (op. cit.) a calculé que si la bibliothèque existait elle contiendrait 85000 livres.

2- Le cimetière des livres oubliés dans l’Ombre du vent, Carlos Ruiz Zafón, 2001

Carlos Ruiz Zafón: the Shadow of the Wind, 2001

Ce livre est une de mes lectures fétiches, que l’on peut retrouver dans d‘autres articles. Le cimetière des livres oubliés n’est toutefois pas un cimetière, mais plutôt une bibliothèque secrète de Barcelone. Dans la première scène du livre, le héros Daniel Sempere, fasciné, découvre cet endroit et doit choisir un livre, comme de coutume pour une première visite. Il choisit l’Ombre du Vent de Julián Carax et l’aventure commence !

Carlos Ruiz Zafón a créé une bande son superbe pour son livre, une piste s’appelle Cemetery of Forgotten books.

1- La bibliothèque dans La Bibliothèque des Ombres (parties 1 et 2), Doctor Who Saison4, Steven Moffat, 2008

silence_in_librarySans surprise pour ceux qui connaissent mon attachement à Doctor Who, cette bibliothèque a la première place. Ces épisodes sont parmi les meilleurs de la série et la bibliothèque – une fois qu’on s’est débarrassé des Vashta Nerada – est incroyable : la planète entière est une bibliothèque.

Forest of the Dead (2)Quelques lieux de tournage : Old Swansea Central Library et le Brangwyn Hall à Swansea, Pays de Galles.

4x08-Silence-in-the-Library-doctor-who-21242392-1600-900Courir pour échapper aux ombres entre des rayons de bois, la première apparition de River Song, des univers mentaux…

tumblr_inline_mndklzPjyW1qz4rgp(Oui, mon premier choix demandait cette profusion d’images.)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s